Le pigeon voyageur

Une histoire très ancienne : 

Les pigeons voyageurs étaient déjà utilisés en Égypte (Afrique) 3000 ans avant Jésus-Christ. En France, ce sont des pigeons qui ont annoncé la victoire de Charles Martel contre les arabes, à Poitiers, en 732. 

Les pigeons ont ensuite été beaucoup utilisés pour transporter du courrier, surtout en temps de guerre. Après La guerre de 1914-1918, le pigeon Le Vaillant a même été décoré de la Légion d’honneur. 

Rapide et endurant : 

Lorsqu’il va dans le même sens que le vent, un pigeon voyageur peut dépasser 140 km/h ! II peut parcourir plus de 1 000 kilomètres par jour. Au XIX° (19°) siècle, Le pigeon d’un duc anglais a parcouru 8 700 kilomètres, entre l’Afrique et l’Angleterre, avant de mourir d’épuisement à quelques mètres de son pigeonnier ! C’est le plus long vol connu à ce jour. 

Un mystérieux sens de l’orientation : 

On ne sait pas très bien comment les pigeons voyageurs arrivent à trouver leur chemin sur de très longues distances. Certains chercheurs expliquent qu’ils ont peut-être une sorte de boussole naturelle dans le cerveau : ils savent presque toujours où est le nord et dans quelle direction se trouve leur pigeonnier. Mais quand il y a de gros orages et que le tonnerre gronde, Les pigeons semblent parfois un peu perdus. 

2 bagues pour être reconnu 

En France, les pigeons voyageurs portent obligatoirement 2 bagues. Sur la première, on peut lire l’année de naissance du pigeon, son pays origine, ainsi qu’un numéro qu’il est le seul à porter. Sur la seconde bague, on peut lire le nom et l’adresse son propriétaire. Capturer ou tuer le nom et l’adresse de son propriétaire. 
Capturer ou tuer le pigeon de quelqu’un d’autre est puni par la loi : on risque d’être condamné à payer une grosse amende. 

 Il y a environ 3 millions de pigeons voyageurs en France. 

Informations tirées de : https://monquotidien.playbacpresse.fr/exposes-detail/mquo/le-pigeon-voyageur  et mises en forme par Bahast de la classe ACC16